Dimanche 17 décembre 2017, 11:52:07
Dimanche 17 décembre 2017, 11:52:07
Dimanche 17 décembre 2017, 11:52:07

Plusieurs inspections et audits de l’aéroport international GNASSINGBE Eyadéma (AIGE) de Lomé ont relevé des insuffisances dans la coordination des actions des différentes forces opérant sur ledit aéroport en matière de sûreté, ainsi que des manquements relativement aux normes et recommandations pertinentes de l’OACI.

Pour corriger tous ces dysfonctionnements et anomalies dans le système de sûreté de l’AIGE, et dans le souci de mettre tous les aéroports du Togo aux normes internationales, le gouvernement togolais a institué sur chaque aéroport, une Autorité de sûreté ayant la responsabilité de la protection de l’aviation civile contre les actes d’intervention illicite et de la coordination de la mise en œuvre des mesures de sûreté.

Ainsi, par décret N°2011-124/PR en date du 13 juillet 2011, il a été institué l’Autorité de Sûreté de l’Aéroport International GNASSINGBE Eyadéma (ASAIGE), rattachée au ministère chargé de l’aviation civile. Elle exerce ses missions sous le contrôle d’un comité interministériel de sûreté.

En sa qualité d’autorité compétente en matière de sûreté de l’aviation civile, l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC-TOGO) exerce la supervision et le contrôle des activités de l’ASAIGE, conformément aux dispositions du programme national de contrôle de la qualité de la sûreté, notamment par la conduite des audits, des inspections, des tests et des investigations.

Nombre de visiteurs :

Aujourd'hui 2
Hier 10
Semaine 85
Mois 227
Tout 8470