Samedi 07 décembre 2019, 09:03:48
Samedi 07 décembre 2019, 09:03:48
Samedi 07 décembre 2019, 09:03:48

La dernière semaine du mois de juillet a été marquée par la tenue de nombreuses rencontres internationales à Lomé. En effet, après les réunions statutaires de l'Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) qui ont pris fin le 27 juillet 2018, ce fut le tour des organisations sous régionales et régionales de se rencontrer dans la capitale togolaise.

D'abord, le premier sommet conjoint de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) le 30 juillet, consacré à la mutualisation des efforts des deux organisations pour relever ensemble les défis auxquels leurs pays sont confrontés.

Puis le même jour, la 20session ordinaire de la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Economique et Monétaire Ouest-africaine (UEMOA). Une session qui a porté sur, entre autres sujets, l’état de l’UEMOA et les questions de paix et de sécurité alimentaire au sein de l’organisation.

Enfin, la 53e session ordinaire de la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO le 31 juillet, à l'issue de laquelle le président nigérian Muhammad Buhari a succédé à son homologue togolais Faure Essozimna Gnassingbé. Le président togolais a été chaleureusement félicité par ses pairs pour la qualité de la gestion des dossiers à la tête de la CEDEAO. Une qualité de travail que la présidence nigériane dit vouloir s'en inspirer pour réussir également son mandat à la tête de l'organisation commune.

A l'issue de ces rencontres qui ont vu la présence effective de nombreux Chefs d'Etat, un satisfecit général a été donné aux autorités togolaises pour l'organisation et la réussite de ces événements. Un résultat qui découle des efforts fournis par toute la population togolaise et à tous les niveaux.

Du côté de l'Aéroport International Gnassingbé Eyadéma qui constitue la vitrine du pays, les autorités aéroportuaires et leurs personnels n'ont ménagé aucun effort pour assurer à nos hôtes de marque un accueil chaleureux et ceci, dans un cadre hautement sécurisé. En effet, des aiguilleurs du ciel (tour de contrôle) aux hôtesses d'accueil, en passant par les placeurs d'avions, les agents de sûreté aéroportuaire et autres, tous les personnels de l'aéroport ont mis des bouchées doubles pour l'accueil et la gestion des délégations étrangères qui ont pris part à ces rencontres de haut niveau, faisant preuve d'un professionnalisme à la hauteur de ces événements. Comme quoi, il est toujours fructueux que chacun apporte sa pierre à la construction de l'édifice ; un appel à continuer dans cette dynamique pour le rayonnement de notre pays.

 

Nombre de visiteurs :

Aujourd'hui 10
Hier 25
Semaine 207
Mois 242
Tout 21015