Mercredi 12 décembre 2018, 05:16:27
Mercredi 12 décembre 2018, 05:16:27
Mercredi 12 décembre 2018, 05:16:27

Alors que les passagers au départ de l'aéroport de Lomé étaient jusqu'ici autorisés à transporter des produits en poudre dans leurs bagages de cabine, ceux-ci sont appelés à se plier désormais à de nouvelles mesures de sûreté pour la sécurité de leurs vols.

En effet, dans l'optique d'assurer de bonnes conditions de sûreté et de sécurité des vols, l'agence nationale de l'aviation civile du Togo a décidé, au regard du contexte actuel de l'aviation civile, d'interdire le transport en cabine des produits en poudre. Cette interdiction porte sur des produits tels que le lait, le gari ou farine de manioc, les épices et légumes, le talc, les cosmétiques et déodorants en poudre, les mélanges de boissons ou de tisanes en poudre, le sable, etc. Bref, tout produit se présentant en poudre.

Toutefois, des exceptions sont prévues pour deux situations. Il s'agit :

-  des médicaments en poudre pour des raisons médicales ou pour des besoins diététiques. Dans ce cas, le passager devra en apporter la preuve,

-  des produits en poudre constituant de la nourriture pour bébé, à condition que le bébé voyage avec le passager concerné.

Les produits, ci-dessus cités, ne sont autorisés en cabine qu'à condition qu'ils soient contenus dans des emballages authentiques d'origine portant les indications du fabricant et que leur volume n'excède pas 350 ml ou 200 g. 

Pour éviter de voir leurs objets en poudre retirés aux postes de contrôles, l'Autorité de Sûreté de l'Aéroport International GNASSINGBE Eyadéma (ASAIGE) conseille aux passagers de les mettre dans leurs bagages de soute et de ne conserver avec eux, en cabine que des produits en poudre indispensables. 

 

Nombre de visiteurs :

Aujourd'hui 1
Hier 17
Semaine 30
Mois 185
Tout 14080