Lundi 25 mai 2020, 19:53:17
Lundi 25 mai 2020, 19:53:17
Lundi 25 mai 2020, 19:53:17

L'Organisation de l'Aviation Civile Internationale (OACI) recommande à ses Etats membres non seulement de rédiger et d’appliquer des plans conjoncturels mais aussi de procéder régulièrement à des exercices généraux et partiels, afin de mettre en évidence les faiblesses desdits plans et d'y apporter des actions correctrices nécessaires devant permettre de gérer efficacement une situation d’urgence réelle.

C’est dans ce contexte qu'a eu lieu, ce mercredi 20 juin 2018, à l'aéroport de Lomé un exercice d’urgence, dénommé « EXPUS – ASAIGE 2018 », placé sous la direction du Lt-Col Langbatibe BOLIDJA, Coordonnateur de l’Autorité de Sûreté de l’Aéroport International Gnassingbé Eyadéma (ASAIGE).

Tout est parti d'un appel anonyme reçu par le Bureau Accueil Information signalant la présence d'un engin explosif dans la salle de récupération des bagages alors que les activités étaient censées se dérouler normalement à l'aéroport de la ville (fictive) de MELO, le premier vol de la journée (Air Europa 111) étant prévu pour atterrir à 07h0. […] L'ensemble des forces en présence se mobilisent pour protéger les passagers, leurs parents et amis et neutraliser les terroristes.

C'est sur la base du scénario ci-dessus décrit que s'est déroulé l'exercice qui a permis d’évaluer d'une manière générale la réaction des différents services de l’ASAIGE intervenant dans son plan d’urgence sectoriel, qui s'imbrique dans le plan national de gestion de crise et le plan d’urgence de l’aéroport de Lomé. Ont été spécifiquement évalués, le processus de diffusion de l’alerte, le délai de mise en place des cordons de sécurité, la coordination entre les différentes entités, le bouclage et l’évacuation d’une zone sous menace, le délai d’intervention des artificiers chargés de neutraliser l'engin explosif, la réactivité et la capacité opérationnelle du peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie de l'AIGE.

EXPUS–ASAIGE 2018 vient non seulement répondre aux exigences réglementaires mais aussi, allonger la liste des exercices régulièrement organisés à l'aéroport de Lomé et qui démontrent de la volonté des autorités aéroportuaires d’assurer un environnement global sûr et sécurisé à tous les opérateurs et usagers de l’aéroport.  

Aussi, a-t-on vu l'importance dudit exercice rehaussée par la présence effective du ministre de la sécurité et de la protection civile, le Général Yark Damehame. Celui-ci avait à ses côtés le Chef d'Etat-Major Général des FAT, le Général de Division Félix Abalo KADANGHA, le DG de l'ANAC-TOGO, le Colonel Dokissime Gnama-Latta, le représentant du ministre des infrastructures et des transports, les membres du CIS et autres responsables des structures partenaires dont la SALT, l'ASECNA, ST Handling, la BTL, le CETAP…et les compagnies aériennes.

 

Nombre de visiteurs :

Aujourd'hui 19
Hier 14
Semaine 19
Mois 564
Tout 28443