Dimanche 22 octobre 2017, 18:57:19
Dimanche 22 octobre 2017, 18:57:19
Dimanche 22 octobre 2017, 18:57:19

Démarré depuis le 15 août 2017, l'audit de sûreté UEMOA se poursuit à l'Aéroport International GNASSINGBE Eyadéma et annonce de bonnes nouvelles. En effet, tout a été mis en œuvre pour assurer la réussite de cette mission de l'UEMOA, notamment un contrôle régulièrement effectué par l'ANAC-TOGO au travers des inspections et des plans d'actions correctrices (PAC) que les différents acteurs concernés dans la mise en œuvre des recommandations issues des inspections et audits lui fournissent.

En prélude aux activités des auditeurs sur le terrain, une rencontre a eu lieu à l'ANAC et a permis aux membres de la délégation de l'UEMOA, aux premiers responsables de l'ANAC, de l'ASAIGE, de la SALT, de l'ASECNA, aux compagnies aériennes et autres acteurs de la plateforme aéroportuaire, de discuter de l'état de la mise en œuvre des recommandations préalablement formulées.

Des vérifications sur le terrain permettent actuellement aux auditeurs de procéder à la conciliation entre la documentation et les actions menées, au regard des recommandations et des normes. Ce travail permettra de formuler de nouvelles recommandations.

Il faut préciser que les autorités aéroportuaires ne ménagent aucun effort pour conserver les acquis et maintenir la qualité de la sûreté et de la sécurité à un niveau optimal, pour faire de l'aéroport de Lomé, un aéroport de référence en la matière. C'est dans cette dynamique qu'elles accueillent toujours, avec bonne volonté, des recommandations de différents audits, des démarches destinées à les accompagner.

 L'audit prend fin ce 25 août 2017.

 

 

 

 

Nombre de visiteurs :

Aujourd'hui 8
Hier 19
Semaine 82
Mois 261
Tout 7626